Les Conseillers Municipaux
Conseils Municipaux & CM des Enfants
CCDH
Le Mag & Sermaise et Vous
Diagnostic écologique
Développement Durable
SICTOM
Liens utiles et Numéros d'urgence
Assistantes maternelles
Infos Pratiques
Bibliothèque - CENTRE AERE & CCAS
Se loger
Petites annonces des Sarmates
Fêtes et animations
Sports
Culture
Jumelage
Albums photos
Chanson de Sermaise & Histoire
La rosière
Garderie, Études, Cantines, Périscolaire
Conseils, Parents, Délégués
Transports
Syndicat des transports (SITRD)
Comité des fêtes
ASLS
Ensemble Petits et Grands
Football Club de Sermaise
BVS
Sermaise environnement
Tennis club
Club de l'amitié
Autres associations
MAIRIE DE SERMAISE
Nos archives
AGENDA
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
31 OCTOBRE 2017
JOURNÉE HALLOWEEN
11 NOVEMBRE 2017
COMMÉMORATION ARMISTICE
19 NOVEMBRE 2017
LOTO
CONSULTER TOUTES LES DATES
MÉTÉO SERMAISE

Samedi 21 Octobre 2017
www.meteocity.com/sermaise

Météo Paris © meteocity.com

Diagnostic écologique

Label Terre Saine à Sermaise

 Télécharger



 
Guide pour jardiner + nature

Bon pour votre santé

Bon pour votre jardin

 

Télécharger le livret



 
Diplôme 4ème feuille du trèfle pour la Commune

Zéro PHYTO CITE

 

Depuis 2016, élus et personnels communaux se sont engagés pour réduire considérablement l’utilisation des produits phytosanitaires sur notre commune. Cet effort est aujourd’hui récompensé par l’obtention des 4 trèfles du diplôme Phyt’eaux cité, avec la mention zéro phyto.

Nous vous rappelons qu’à partir de janvier 2017, l’article 68 de la loi relative à la transition énergétique interdit l’emploi par les personnes publiques des produits phyto sanitaires, pour l’entretien des espaces verts, forêts et promenades accessibles au public, ainsi que sur les voiries. Ces mêmes produits seront également interdits à la vente en libre-service aux particuliers à partir de janvier 2017.

 

 

 



 
Retour sur la journée d’information et d’échanges du 10 octobre 2015 "Les zones humides : de la connaissance à la préservation"

Le 10 octobre dernier, la SNPN et le Syndicat mixte du Bassin supérieur de l’Orge (SIBSO) organisaient à Roinville-sous-Dourdan en Essonne, une journée d’information et d’échanges intitulée « Les zones humides : de la connaissance à la préservation ».
Cette journée se déroulait en partenariat avec le Conseil départemental de l’Essonne, et nous fûmes accueillis par la commune de Roinville-sous-Dourdan. Une trentaine de personnes (élus, propriétaires privés en zones humides, membres associatifs locaux, etc.) étaient venus assister aux échanges et participer aux débats.
Les interventions de la matinée se sont attachées à faire connaitre et mieux comprendre les zones humides : leur richesse biologique, les multiples fonctions qu’elles assurent, mais aussi leur fragilité. L’occasion également d’expliquer les enjeux identifiés en Vallée de l’Orge amont, entre Dourdan et Saint-Chéron, notamment par le travail mené par la SNPN pour la préservation des zones humides franciliennes (cf. Le Courrier de la Nature n° 288). Enfin, le SIBSO et le Conseil départemental de l’Essonne ont présenté leurs missions, ainsi que les outils et les mesures d’aide et d’accompagnement qu’ils proposent aux collectivités et aux propriétaires privés en zones humides.
L’après-midi se déroulait à l’extérieur, au plus près des zones humides ! Et c’est sous un beau soleil automnal que les participants ont pu découvrir le travail réalisé par le SIBSO pour le maintien et la restauration des zones humides dont il assure la gestion.
Les présentations de la matinée sont téléchargeables via les liens ci-dessous :

Présentatin SNPN

Présentation SIBSO

Présentation CD91



 
Presence de chenilles urticantes en Ile-de-France

Depuis quelques années, des colonies de chenilles processionnaires du chêne et du pin sont observées en Île-de-France. Ces chenilles aux poils urticants peuvent occasionner des réactions cutanées, oculaires ou encore des difficultés respiratoires.

La vigilance est donc de mise et il est important de rappeler à la population d’éviter tout contact avec les chenilles, leur nid et les zones à proximité des arbres infestés.

Pour accompagner les mesures de lutte contre les chenilles urticantes que vous mettez en place si votre commune est concernée, l’ARS Île-de-France met à votre disposition des documents d’information afin de sensibiliser les habitants de votre commune aux moyens de s’en protéger.

L’ARS Île-de-France vous recommande d’afficher ces conseils dans les lieux infestés et de les diffuser aux personnes et structures susceptibles d’organiser des déplacements dans ces zones (comme les centre de loisirs).

 

Enfin, l’ARS Île-de-France vous remercie de lui signaler tout événement sanitaire lié à la présence de chenilles urticantes sur votre commune aux coordonnées suivantes 825 811 411 (0,15€ / minute)

ars75-alerte@ars.sante.fr (plateforme régionale de réception des signaux de l’ARS Île-de-France)

 

Pour toute demande d’information complémentaire, nous vous invitons à vous rapprocher de la délégation territoriale de l’ARS de votre département



 
Diplôme 3ème feuille pour la Commune



 
Bulletin de santé végétal en Ile de France

 

Télécharger le bulletin

 

 



 
Charte régionale de la biodiversité

BIODIVERSITE Depuis quelques années, notre commune met en œuvre des actions pour la prise en compte de la biodiversité (signature de la charte régionale de la biodiversité, première phase du projet ABC, préservation de la zone humide le long de l’Orge….

Nous souhaitons désormais lancer des actions concrètes de protection, de gestion et de valorisation de notre patrimoine naturel et paysager en réalisant un Atlas de la Biodiversité Communale.

Cette étude d’environ 1 an sera menée avec un bureau d’étude spécialisé en écologie et développement durable, la société ALISEA SARL. Cette entreprise, basée à Versailles et qui existe depuis 2003, réalise chaque année de nombreuses études naturalistes en Ile-de-France et notamment des atlas de la biodiversité communale (à Maurepas, au Vésinet et Soisy-sur-Seine).

L’Atlas de la biodiversité communale permettra :

  • d’obtenir un état des lieux faunistique, floristique et paysager du territoire communal ;
  • de synthétiser les informations relatives aux enjeux écologiques et paysagers ainsi que les dispositions règlementaires qui leur sont applicables ;
  • de préciser les secteurs susceptibles de faire l’objet de protections notamment à travers le Plan Local de l’Urbanisme.

En outre, il servira de base à un schéma général de protection et de valorisation écologique et paysager, comprenant des actions d’aménagement et de gestion pour chaque type de milieu, qu'il soit rare ou qu'il relève de la nature ordinaire.

La phase 1 correspondant à l’état des lieux se déroulera de mars à septembre. Vous serez donc susceptible de rencontrer les différents experts (ornithologue, botaniste, entomologiste…) prospectant sur le territoire de la commune afin d’y recenser les espèces remarquables ou indésirables comme les espèces exotiques envahissantes (Renouée du Japon, Berce du Caucase, Tamia de Sibérie, Perruche à collier…). Les espèces exotiques envahissantes (ou espèces invasives) constituent la seconde cause de régression de la biodiversité au niveau mondial. Leurs impacts sur les activités humaines sont évalués à 500 milliards de $ par an par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et à 65 milliards d’€ par la Commission européenne pour la seule union.

N’hésitez donc pas à aller les questionner ou les renseigner sur la biodiversité de notre commune. En effet, afin d’obtenir un document le plus exhaustif possible, nous faisons appel aux habitants.

Si vous avez des observations ou des informations sur la biodiversité de notre commune, vous pouvez les transmettre à l’adresse suivante : contact@alisea-environnement.fr

Consulter l'Album Photos